Blogue

19 octobre 2015

SUPER MAMAN!

Il y a de ces matins ou l’on se dit qu’on aurait dû rester couché!  Vous les connaissez ses matins?

Oui, les matins ou l’on doit respirer, inspirer, expirer pour ne pas exploser!  Quand tout va de travers… on dirait que notre garde-robe se moque de nous, le fer plat nous lâche, on fait brûler nos rôties, le petit renverse sont verre de lait, le plus vieux ne veux pas s’habiller.  Vous savez, ce matin là, ou on s’est dit la veille qu’on allait le faire demain matin?  Vous savez ce matin là, ou vous avez pris quelques minutes de plus au lit?  Ses matins là, on dirait qu’il y a plus de lavage à faire, plus de vaisselle et que la paperasse s’est accumulée sur le coin du comptoir.  Ses matins ou on aurait le goût de partir en pyjama.  Ce matin, quand enfin tout le monde est prêt à partir, on cherche nos clés!! Ha!  Le petit a joué avec celles-ci hier soir!!  Il faut regarder partout, même dans la poubelle!  Cherche les clés partout, trouve pas les clés!  C’est la panique!  Je vais être en retard!  Et c’est un de ses matins ou la routine est un peu différente parce qu’il faut aller porter le petit chez grand-maman.  Pas le choix, faut réveiller sa sœur.  Petit texto:  » Je suis mal prise!  J’ai perdu mes clés! NON! Le petit a perdu mes clés!!! »

Et recevoir la réponse dans la minute qui suit:  »ok, je m’en viens. »  Est-ce que c’est la seule chose qui va bien aller dans ma journée?

Allez! C’est partit!  Embarque les sacs et le petit dans la voiture, direction: chez grand-maman.  Et en route, vous avez la sensation d’avoir oublié quelque chose.  Je déteste cette sensation.  Je passe en revue tout ce que j’ai fait depuis que je suis levée.  Je me suis habillée, j’ai habillée les enfants, j’ai fait mon lunch, non, j’ai ramassé ce qui restait dans le frigo, j’ai ramassé quelques traineries et un dégât, finalement je n’ai pas déjeuner, j’ai rempli le sacs de couches, toutou, linge de rechange, le petit a bu son lait…SON LAIT!  Bien oui, sa lui prend son lait pour ce midi!

J’arrive chez grand-maman en me disant que mon auto va sûrement pas repartir…Vous savez quand sa va mal?  Mais non, j’arrive au travail, ma sœur arrive avec son sourire qui dit: c’est pas grave.  Vous avez juste envie d’éclater en sanglot dans ses bras.  Vous racontez votre réveil désastreux et tout d’un coup, tout paraît tellement ridicule!  Je ne vais gâcher ma journée pour du lait.  Et votre sœur vous dit:  » tu sais je vais toujours être là quand tu va avoir besoin de moi, mais je vais me permette de rire de toi avant! »  Moi:  » Bon sa va, j’ai bon. »  Elle:  » Je te fais un thé avant de partir. »  Moi:  »Merci. »

Bon d’accord.  Sa va.  Je suis au travail, les enfants ont tout ce dont ils ont besoin.  On prend une grande respiration.  Je sirote mon thé et je prépare des pochettes de savons.

Je suis une super Maman.  Ma sœur est une super Maman.  Et oui cette nuit ma belle-sœur est aussi une super Maman.  Hier j’ai discuté avec une super Maman.  Jeudi, j’ai consulté une super Maman.  Mercredi ma sœur a eu la visite d’une super Maman.

C’est aussi sa La Brise Verte

La Brise verte c’est deux super Mamans qui accueille d’autre super maman!  C’est ce contact avec les gens qui me manquait lorsque j’étais dans mon sous-sol.  Je pouvais descendre en pyjama ou arrivé en retard, mais les super Mamans étaient rares.  Et les matins ou j’aurais dû rester coucher, restait des matins ou j’aurais dû rester coucher!  Dites-vous que si vous passez un de ces matins ou vous auriez dû rester coucher, il est probable que j’ai eu ce même matin.  Il est aussi possible quand venant à La Brise Verte ce matin ou vous auriez dû rester coucher, disparaisse comme par enchantement!

Essayez, vous verrez!