Produits

ORTIE

Ortie séché en vrac.

Historique de l’ortie
L’ortie était bien connue des Grecs et des Romains. Utilisé pour soigner la toux, la tuberculose, l’arthrite ainsi que pour stimuler la pousse des cheveux. À l’Antiquité la flagellation thérapeutique avec des tiges d’orties est pratiqué contre les rhumatismes. Nicholas Culpeper, célèbre médecin anglais de la première moitié du XVIIe siècle, la recommandait pour soigner les maladies des vaisseaux sanguins et des voies respiratoires.

En Europe, on consomme l’ortie en potage ou en salade, son infusion est fort appréciée. Avec les feuilles de pissenlit et d’autres verdures printanières, les jeunes pousses d’ortie font partie des « cures du printemps ». Notez que le pouvoir urticant des poils d’ortie est inactivé par la cuisson et le séchage ainsi que par le procédé d’extraction qui permet la fabrication de suppléments.

En médecine ayurvédique, on emploie l’ortie en association avec d’autres plantes pour traiter les hémorragies utérines, les saignements de nez, les éruptions cutanées et l’eczéma. Les Amérindiens s’en servent pour soulager les douleurs rhumatismales, ainsi que pour soutenir les femmes durant l’accouchement. Au Maroc, on utilise l’ortie pour traiter l’hypertension.

En raison de sa haute teneur en chlorophylle, on a utilisé l’ortie comme colorant vert naturel dans les conserves de légumes. Tout comme celle du lin, la fibre d’ortie a servi à la fabrication de tissus et de papier.

Traditionnellement, ce sont les parties aériennes qu’on a utilisées comme agent médicinal; l’emploi de la racine pour traiter l’hypertrophie bénigne de la prostate n’est apparu qu’au début des années 1980.

 


à partir de 9,00$

Autres produits